« Moscou »
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Une pause après les cours {MAKARI}

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellia E. Uvaneska
    Il vaut mieux être sexy et rebelle
    que moche et stupide non ?

Ellia E. Uvaneska

Nombre de messages : 41
Age : 28
Cheeze ! : Une pause après les cours {MAKARI} 090220105524772720
Date d'inscription : 21/02/2009

« Instants de Vie »
» Citation : Dieu reste muet ... Si seulement a gente masculine pouvait en faire autant...
» Vie sociale :
» Secret : Quoi je suis débauchée ?! Pas toi ?

Une pause après les cours {MAKARI} Empty
MessageSujet: Une pause après les cours {MAKARI}   Une pause après les cours {MAKARI} EmptyDim 22 Fév - 23:36

    Il y avait bien longtemps que la jeune femme n’était pas sortie… du moins, pas accompagnée ! D’habitude, elle avait toujours une compagnie masculine, et si ce n’était pas le cas, elle se trouvait toujours contente de faire la bringue avec Léna ou Silÿa ! Mais non, cette fois aucun des deux critères n’était de mise, et Ellia marchait tranquillement dans les rues bondées de Moscou. Il était 19h30, l’heure où la ville fourmillait encore dans la capitale, et la jeune femme profitait du bain de foule pour se frayer un passage à contre courant. Puis elle esquissa un sourire discret lorsqu’elle aperçût un peu plus loin, l’enseigne d’un petit bar de quartier qu’elle appréciait beaucoup.

    C’était le genre de pub simple mais efficace, avec une ambiance Club Anglaise, vert et boisé, ambiance tamisé et où les cocktails étaient des plus délicieux ! Ellia y entra sans faire de manière, ôtant rapidement et s’installant à une table ronde dans un coin du pub, histoire d’être tranquille, et discrète. Elle commanda rapidement un café, et observa les personnes qui se trouvaient déjà dans le bar. Certain étaient déjà à l’apéro… Rien d’étonnant à cela quand on faisait un tant soit peu attention à l’heure ! Ce qui n’était pas vraiment le cas de la jeune femme qui avait flânée longtemps dans les galeries marchandes avant d’arriver ici. Rien de tel après une journée de cour, qu’un peu de détente ! Sa commande arrivée, elle souffla doucement sur son café, avant de sortir son téléphone portable… Avouons donc que le but de sa solitude, aussi étrange que cela puisse paraitre, ait un but précis : être tranquille, disons plutôt loin de ses amis pour faire quelque chose que ces proches n’appréciaient pas. Puisque la jeune femme avait bien l’intention de ce rencardé avec l’une ou l’autre de ses connaissances pour se faire une journée de Nascar ! Il y avait bien longtemps qu’elle n’était pas monté au volant d’un petit bolide sur une piste de course… et la vitesse, le danger de ce sport extrême lui manquait cruellement ses temps si.

    Elle se mit alors à chercher dans son répertoire qui pourrait bien lui donner des tuyaux sur les courses à venir, quand elle tomba sur le numéro de Makari Radoslav… Tien donc ! Il y avait un moment qu’elle ne l’avait pas vu … Quelques jours ? Bon d’accord, mais c’était beaucoup comparé à la fréquence habituel de leur tête à tête. Relevant la tête avec un sourire curieux, Ellia se demanda quelques instants si elle devait l’appeler. Puis elle secoua la tête comme pour se dire « non, laisse le mariner… ». Après tout, le silence d’une femme était souvent quelque chose de bien plus attirant pour un homme que son débit de parole ! Aussi décida t’elle de ne pas lui courir après et de le laisser venir simplement…
    Ellia continua donc à rechercher dans son répertoire, dégustant quelques gorgés de son café.

_________________
Une pause après les cours {MAKARI} 872318img_194420v7h64
Play with me
Revenir en haut Aller en bas
Makari I. Radoslav
« Admin' »
Makari I. Radoslav

Nombre de messages : 70
Age : 29
» Chanson : Saez > Je veux qu'on baise sur ma tombe
» Humeur : Enervé
Cheeze ! : Une pause après les cours {MAKARI} Sexdrogueandrocknroll
Date d'inscription : 11/01/2009

« Instants de Vie »
» Citation : La gloire est le deuil éclatant du bonheur.
» Vie sociale :
» Secret : Débauché. Drogué.

Une pause après les cours {MAKARI} Empty
MessageSujet: Re: Une pause après les cours {MAKARI}   Une pause après les cours {MAKARI} EmptyLun 23 Fév - 21:56

Après une journée bien remplie Makari ne tenait plus en place, il avait besoin de sortir, il avait envie de penser à autre chose. La tête embrumé du shit qu'il venait de fumer en compagnie de Bogdan, son meilleur ami en quelque sorte. Ils avaient séché les deux dernières heures de cours pour pouvoir aller planer. Assis en tailleur dans le parc les deux jeunes hommes avaient roulé plusieurs joints de la meilleure qualité. Makari était resté plusieurs minutes allongé, la drogue léchant ses sens, obstruant sa vue, déformant les objets. Tous deux avaient rigolé pour rien, leurs pupilles dilatées comme ce n'était pas permis. Rien n'avait plus de sens en ce moment de paisibilité. Puis l'effet de la drogue s'était dissipée, laissant un grand vide dans la tête du jeune homme, il ne voyait plus trouble. Il pouvait ressentir les choses, une grande fatigue s'était alors emparée de lui. Il se sentait las. Il avait laissé Bogdan dans son délire, car d'autres étaient venus les rejoindre.

Dans les rues remplies de Moscou Makari déambulait. Comme souvent il pensait à Ellia, il ne le voulait pas vraiment, mais elle s'insinuait dans son esprit, l'empêchant d'être lui. Il ne comprenait pas l'emprise qu'elle avait sur lui. Depuis plusieurs jours ils ne s'étaient pas vus et le jeune homme en était contrarié. Leurs parties de jambes en l'air étaient presque quotidiennes et il s'ennuyait. Si seulement il pouvait trouver quelqu'un qui lui fasse passer du bon temps. Le jeune homme regardait autour de lui, il avait l'impression de ne voir que des vieux. Hallucination dû à la prise de drogues ? Surement.
Un petit bar qu'il connaissait bien se révélait au coin d'une rue. Makari se dit qu'il pourrait bien aller boire un verre et appellerait quelques potes, histoire de passer le temps. Ou alors il appellerait Ellia. Le jeune sourit à cette pensée, oui, elle était toujours partante pour une cuite entre "amis".

En rentrant dans le bars, Makari n'en crut pas ses yeux, elle était là. À une table, seule. Une petite pensée narcissique venait se glisser insidieusement dans l'esprit du jeune homme. Oui elle était là pour lui. C'est ce qu'il se plaisait à croire. Quoi de plus surprenant de trouver la jeune femme auquel il avait pensé l'instant d'avant, seule dans un bar. Il croisait son regard et une lumière de désir traversait celui de Makari. Il s'approchait de la jeune femme, sa démarche fluide et délicate, il était Prince Héritier après tout. Il repoussait ses cheveux, il ne quittait toujours pas le regard de la jeune femme.

- Ellia... Tu es seule ? Etonnant de ta part. Si cela ne te gène pas je vais me joindre à toi.

Les yeux brillants, Makari s'assit à côté de la jeune femme. Il s'approchait beaucoup trop près de la demoiselle. Ses lèvres à quelques centimètres du cou de la demoiselle.

- Tu m'as manqué.

_________________
Une pause après les cours {MAKARI} Bb_026Une pause après les cours {MAKARI} Bb_016

L'avantage de l'amour sur la débauche,
c'est la multitude des plaisirs.
Revenir en haut Aller en bas
https://moscou.forumsrpg.com
Ellia E. Uvaneska
    Il vaut mieux être sexy et rebelle
    que moche et stupide non ?

Ellia E. Uvaneska

Nombre de messages : 41
Age : 28
Cheeze ! : Une pause après les cours {MAKARI} 090220105524772720
Date d'inscription : 21/02/2009

« Instants de Vie »
» Citation : Dieu reste muet ... Si seulement a gente masculine pouvait en faire autant...
» Vie sociale :
» Secret : Quoi je suis débauchée ?! Pas toi ?

Une pause après les cours {MAKARI} Empty
MessageSujet: Re: Une pause après les cours {MAKARI}   Une pause après les cours {MAKARI} EmptyLun 23 Fév - 22:38

    Déjà à la lettre P, quatre contact d’épuisées, deux courses sans places pour elle et pas d’autre bon plan à l’horizon… Rien de tel pour lui plomber le moral. A rechercher comme ça dans le répertoire de son téléphone sans trouver quoi que ce soit de bon pour elle, Ellia avait l’impression qu’un énorme nuage s’était arrêté juste au dessus de sa tête histoire d’assombrir sa bonne humeur. Dégouter, elle laissait parfois échapper quelques jurons, laissant très largement ses voisins en profiter en la dévisageant sans répits. Quelle poisse ! Et dire qu’il y avait deux semaines de cela, elle avait refusé une course sous prétexte qu’elle n’était pas asser bien « fréquenter », juste parce que ses concurrents n’étaient pas ceux qu’elle attendait… Il fallait dire qu’il n’avait rien eut de très intéressant de concourir face à une dizaine de débutant sur la touche ! Mais peut être commençait elle légèrement à regretter.

    Elle jeta alors son portable sur la table, l’air contrarié, et s’attaqua férocement à son café. Le nez à moitié dans la tasse, elle sentit d’un seul coup une présence familière, et relava son regard bleu pour parcourir rapidement la pièce. Elle s’arrêta alors net de boire, en apercevant Makari… Et dire que quelques minutes avant, elle se demandait si elle devait l’appeler ou faire la morte !! Il avait flairé le coup ou bien ? En tout cas, à sa vue, la jeune femme ne pu s’empêcher d’esquisser un sourire malicieux en le fixant sans relâche. Il était là, toujours aussi surprenant, et avec ses allures nobles, mais terriblement récalcitrant qui lui allait si bien. Instantanément, la jeune femme ressentit le besoin de se faire apprécier, et se para de son plus beau regard, le laissant s’installer, ou plutôt, ce coller à elle. La phrase de Makari la fit sourire d’avantage :

    -Qui te dit que je suis seule Makari ? Peut être est-ce que j’attends une certaine compagnie et que tu sera bientôt de trop…

    Bien évidemment, elle n’attendait personne, mais la jeune femme aimait bien le taquiner, le faire tourner en bourrique et attiser ses instincts de chasseur… Quand à son envie de l’appeler, Ellia n’en toucha aucun mot… et puis quoi encore ? Pourquoi ne pas se traîner à ses pieds aussi ! Quand à lui, il avouait sans peine qu’elle lui avait manqué… mais qu’est ce qui lui avait manqué, la compagnie d’Ellia ou son intimité ? Elle resta alors distante, non sans avoir d’envie de se fondre dans ses bras. Mais une femme ne doit elle pas savoir inciter le désir de manière lente et torturé sa proie ? Encore une fois, elle avait su l’apprendre, et ne se privait pas de pratiquer ce qu’elle espérait parfait pour rendre Makari fou d’elle.

    -Néanmoins… tu es le bienvenu. Contente de voir que ce bar t’à attiré aussi bien que moi.

_________________
Une pause après les cours {MAKARI} 872318img_194420v7h64
Play with me
Revenir en haut Aller en bas
Makari I. Radoslav
« Admin' »
Makari I. Radoslav

Nombre de messages : 70
Age : 29
» Chanson : Saez > Je veux qu'on baise sur ma tombe
» Humeur : Enervé
Cheeze ! : Une pause après les cours {MAKARI} Sexdrogueandrocknroll
Date d'inscription : 11/01/2009

« Instants de Vie »
» Citation : La gloire est le deuil éclatant du bonheur.
» Vie sociale :
» Secret : Débauché. Drogué.

Une pause après les cours {MAKARI} Empty
MessageSujet: Re: Une pause après les cours {MAKARI}   Une pause après les cours {MAKARI} EmptyLun 23 Fév - 23:16

Les yeux bleus de la jeune femme transperçait Makari comme un coup de poignard, elle était tellement belle qu'il n'arrivait pas à détacher son regard de la demoiselle. Ses yeux s'attardaient trop dans les siens, son orgueil refaisait surface, il ne pouvait pas nier qu'il était terriblement attiré par la jeune femme mais qu'elle sache combien elle lui plaisait était bien trop couteux. Comment ? Elle n'était peut-être pas seule ? Le coeur de Makari eut un raté, il était très possessif avec la jeune femme, bien-sûr elle n'était pas au courant des sentiments qu'elle provoquait chez lui. Makari était bien trop orgueilleux et fier pour demander à la jeune femme de lui dire que ce n'était pas vrai, il connaissait les femmes, il savait qu'elle cherchait bien trop souvent l'attention du sexe opposé, mais cela ne genait nullement Makari qui aimait faire plaisir à ces demoiselles en manque d'attention. Pourquoi ? Eh bien, souvent une récompense était de mise à la fin de ses attentions. Le sourire en coin de la jeune femme en disait long sur la réponse qu'il devait formuler.

- Je suis arrivé le premier il me semble donc qui que soit celui ou celle que tu attends il devra partir avant que je ne m'énerve.

Un sourire triomphant parcourait le visage du jeune homme. Il était tellement absorbé par le visage de la jeune femme, une fois de plus il se trouvait vraiment trop près d'Ellia, le serveur qui venait prendre sa commande. Le serveur en question, dû reprendre deux fois avant que Makari détache enfin son regard de la jeune femme.

- Je vais prendre une vodka violette.

Il se tournait vers Ellia:

- Je t'offre quelque chose ?

Il regardait le café de la jeune femme. En son fort intérieur une petite voix lui disait de faire pareil, mais à quoi bon ? La drogue embrumait toujours son cerveau, de plus la présence d'Ellia l'intoxiquer. Son odeur, ses yeux, ses lèvres, tout en elle provoquait un désir profond et insensé. S'il avait été plus brumeux il aurait cédé à cette impulsion et aurait collé ses lèvres sur celle de la jeune femme. Seulement il n'était pas un boeuf qui se croyait tout permis en présence d'une princesse. Ils étaient tellement similaires sur beaucoup de points que le jeune souriait toujours. Il ne pouvait pas, ne pas être heureux en sa compagnie. Les doigts de Makari se posaient sur le cou de la jeune femme, il écartait les mèches rebelles, laissant ses doigts courir sur l'épaule d'Ellia. Il attendait le feu rouge. Il attendait qu'on l'arrête, il ne savait pas lui, ou était les limites, il ne connaissait pas. Il fallait toujours que quelqu'un l'arrête.

- Dis moi si je te gène. Elli'...

Son souffle se heurtait. Il était bien trop près. Trop proche.

- Pourquoi tu ne m'as pas appelé ?

Les changements d'humeurs du jeune homme étaient fréquentes et bien souvent désarçonnante. Il venait de penser que cela faisait longtemps, bien trop longtemps qu'il n'avait plus sentit le gout de la jeune femme, que ses lèvres n'avaient plus frôlé les siennes, que leurs corps hurlant de fatigue dans leurs étreintes passionnés, de leurs sourires lorsque la nuit était passée trop vite, de leurs soupirs lorsque tout était fini...
Il se vexait pour pas grand-chose aussi.

_________________
Une pause après les cours {MAKARI} Bb_026Une pause après les cours {MAKARI} Bb_016

L'avantage de l'amour sur la débauche,
c'est la multitude des plaisirs.
Revenir en haut Aller en bas
https://moscou.forumsrpg.com
Ellia E. Uvaneska
    Il vaut mieux être sexy et rebelle
    que moche et stupide non ?

Ellia E. Uvaneska

Nombre de messages : 41
Age : 28
Cheeze ! : Une pause après les cours {MAKARI} 090220105524772720
Date d'inscription : 21/02/2009

« Instants de Vie »
» Citation : Dieu reste muet ... Si seulement a gente masculine pouvait en faire autant...
» Vie sociale :
» Secret : Quoi je suis débauchée ?! Pas toi ?

Une pause après les cours {MAKARI} Empty
MessageSujet: Re: Une pause après les cours {MAKARI}   Une pause après les cours {MAKARI} EmptyMar 24 Fév - 0:09

    La réponse du jeune homme ne se fit pas attendre… Et comme toujours, sa réaction entraîna un rire léger chez Ellia, qui appréciait toujours autant la répartie aussi précise et efficace de Makari. Une personne qui ne le connaissait pas aurait certainement pu penser « Je ne suis pas un trophée ! Ce n’est pas au premier qui m’attrape ! ». Mais Ellia n’avait sans doute pas la même façon de penser que les autres, donc évidemment, elle n’accueillait pas les remarques de Makari qu’avec de l’humour. Elle lui jeta alors un regard curieux, qui criait qu’elle aurait aimé voir ça. Mais puisqu’elle n’avait parlé que pour le faire enrager et que personne ne viendrait les enquiquiner, alors qu’elle ne pouvait pas le mettre au défi… pour l’instant ! Mais elle réservait cette phase pour une autre fois, sans faute !
    En attendant, elle répondit au sourire triomphant de Makari par une résignation feinte, lâchant un soupir, mais accompagner d’une mine toute à fait contente de le sentir à ses côtés.

    -Bien… dans ce cas ai-je le choix ? J’ai bien peur que tu doives maintenant me supporter toute la soirée sans échappatoire !

    Et vlan ! Maintenant il était bien obliger de rester avec elle ! En même temps, à sentir le souffle de Makari dans son coup, Ellia se doutait bien qu’il n’en était pas malheureux. Et elle non plus, sinon il y aurait bien longtemps qu’elle lui aurait déchiqueter la main… Aussi sauta elle sur l’occasion de ce faire offrir un verre lorsqu’il le proposa.

    -Puisque tu insiste… Tequila Sunrise pour moi.

    Bien qu’il n’était pas encore très tard, Ellia se faisait une joie de s’amuser avec son ami. Enfin, son ami, il y avait un moment que la jeune femme se questionnait vraiment sur la nature de cette relation. Après tout, il y avait de quoi ce posé des questions. Même si Makari était un homme, et qu’il était bien connu que les hommes avaient tendance à courir après toute les donzelles qu’ils trouvaient à leur goût, Elli’ avait parfois l’impression que plus le temps passait, plus elle avait envie de sa présence, et pas uniquement pour leur partie de jambes en l’air… Alors quoi ? Elle l’appréciait beaucoup, bien sur… Mais s’attacher était une chose à laquelle elle se refusait catégoriquement. Plutôt mourir sur les champs que de souffrir à cause d’un beau ténébreux qui nous achèverait sans peine ! Et puis, elle ne se lassait pas de lui, de son corps, de ses mains… autant de raison qui la poussait à rester encore et toujours, et à frémir sous ses caresses. Aussi sentait elle avec délice les doigts de Makari l’effleurer, se perdant parfois dans ses cheveux, alors qu’elle luttait presque pour ne pas se laisser aller. Elle voulait jouer un peu avec lui, mais il était parfois difficile de ne pas succomber à de simple frôlement quand cela venait de lui… La question qu’il lui posa alors ne l’étonna pas, attendait il son approbation ? Certainement, mais elle ne donnerait ni son accord, et ne refuserait pas ses avances…

    -Tu est asser grand pour savoir ce qu’il faut faire… Mak’.

    Puis elle reporta son regard vers l’ensemble du bar en attendant une réaction. Seulement, la question suivante éveilla en elle son instinct de joueuse, et encore une fois, son regard luisait de malice. Elle tourna alors la tête vers Makari, restant silencieuse un instant avant de se rapprocher de lui lentement. Ellia l’attrapa alors au col pour l’approcher d’elle, et la jeune femme lui chuchota alors avec un grand sourire provocateur, à la limite de l’insolence :

    -Je ne sais pas, peut être que je n’avais pas envie, ou alors que j’ai trouvé un autre garçon avec qui passer mes nuits… plusieurs autres garçons. Peut être aussi que je me suis lassée de toi, et que finalement l’empreinte de ta peau ne me convient plus…

    Ellia frôla alors doucement ses lèvres sur celles de Makari, avant de se reculer de manière à ce qu’il reste sur sa faim. Il fallait dire qu’elle aussi aurait été déjà plus loin sans volonté. Mais il en allait de son effet auprès de Makari… Alors cela valait tout les sacrifices.

_________________
Une pause après les cours {MAKARI} 872318img_194420v7h64
Play with me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une pause après les cours {MAKARI} Empty
MessageSujet: Re: Une pause après les cours {MAKARI}   Une pause après les cours {MAKARI} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pause après les cours {MAKARI}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Moscou » :: { La ville de Moscou } :: » TVERSKAYA STREET :: Bar / Pub .-
Sauter vers: